Les Amis Tranchants Index du Forum
Les Amis Tranchants

 
Les Amis Tranchants Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: [BG] Koukass ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Amis Tranchants Index du Forum -> Admins & Modos -> Archives -> Lineage 2 -> BackGround
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Koukass
Elpy

Hors ligne

Inscrit le: 22 Nov 2007
Messages: 4

MessagePosté le: 22/11/2007 18:32:24    Sujet du message: [BG] Koukass Répondre en citant

.
.
Fragments du journal personnel de Koukass



Jour des pluies, mois de la chèvre.
Les temps sont devenus incertains. Les anciennes alliances vacillent ou sont oubliées. Le temps des Elfes est-il compté ? Les jeunes elfes doivent quitter la protection de leur forêt et parcourir le monde afin de surveiller nos ennemis et nouer des liens solides avec nos futurs alliés...


Tous les deux ou trois cents ans, c'est la même histoire ! Je crois que nos aînés s'accrochent un peu trop fermement au confort de leurs sièges en cuir.


Jour des rivières, mois de la chèvre.
Mon tour est venu, je ne pourrai pas y couper. Quelle plaie !

Jour des saules, mois de la chèvre.
Il paraît que je maîtrise assez bien les sortilèges mineurs, qu'ils disent. Bof, c'est surtout pour dégommer les corbeaux et les chauves-souris. Pas pour aller me faire découper en rondelles par des barbares. Il est temps de trouver une voie, qu'ils disent...


Jour du champignon, mois du crapaud.
Cruel coup du sort, les places de barde et ménestrel sont déjà occupées. Je vais devoir me caser ailleurs. Voilà ce qu'ils me proposent :


* La voie des armes et de l'honneur : plaies et bosses à profusion. Très peu pour moi.
* La Haute sorcellerie : runes et incantations à apprendre par coeur. Trop contraignant.
* Courir avec un arc ou un cure-dent à la main : trop dangereux et trop fatiguant pour moi.
* Louer Eva et tout ça : pas que ça à faire de m'occuper des inconscients et des incompétents.

Jour du givre, mois du crapaud.
Il faut vraiment que je trouve quelque chose. Ils seraient capables de me chasser ? Non, quoique...


Jour des vagues, mois de l'hirondelle.
Quel beau spectacle. Le cirque Zombo a planté son chapiteau dans la grande clairière ! Les clowns étaient très drôles, surtout les pantomimes du nain et de l'orc. Mais le plus intéressant, c'était le dompteur de Keltirs. C'est très intelligent ces bestioles. J'ai comme une idée...


Jour des pommes, mois de l'hirondelle.
J'ai enfin pu rentrer dans la salle des archives.

Jour des bourgeons, mois de l'hirondelle.
C'était écrit en très vieil elfique, mais j'ai pu en traduire le plus important ! Tout repose sur le pacte, les incantations ne sont pas tellement importantes. Ca tombe bien, je vais les simplifier au maximum.


Jour des fleurs, mois de la taupe.
Je n'y arrive pas. Il ne se passe rien, juste un frémissement. Je sens pourtant que le portail s'est ouvert quelques secondes. Et c'est tout. Je vais retourner consulter les anciens grimoires.


Jour du navet, mois de la taupe.
La créature ne se présentera pas sans une contrepartie. Il faut que je trouve de quoi l'appâter. Il me reste peu de temps pour réussir.


Jour de la Lune, mois de la taupe.
L'avoine ne donne aucun résultat, même en grande quantité. Tant mieux, je me voyais mal me déplacer avec du fourrage sur le dos.


Jour du Luth, mois de la taupe.
Les carottes et les pommes non plus. Surprenant.

Jour du hérisson, mois de la taupe.
L'or et les pierreries ne semblent pas donner de résultats. Mais je n'ai pu tester que de petites quantités.


Jour du Héron, mois de la taupe.
J'ai trouvé ! Le hasard a voulu que j'ai sur moi quelques cristaux magiques. La créature semble en être très friande. J'aurai du y penser plus tôt, une créature magique se nourrit de la magie-même.


Jour du Choix, mois de la taupe.
Aujourd'hui, je vais aller me présenter au Conseil des anciens. Je leur montrerai les créatures que je sais invoquer. Ils ne pourront pas refuser. Je serai le Maître des Licornes !




[HRP Background de subclasse Bouty Hunter /HRP]


Extrait des carnets de voyage de Koukass


Jour des Dieux, mois de la pluie
Ce matin, j'ai pris rendez-vous à la banque Courteaud & Fils. Je vais reprendre mes voyages sous peu et il ne faut pas que je sois chargé. Tous ces sacs d'or sont si lourds et ne font que m'entraver dans ma marche. Lors de ma dernière visite, j'ai été reçu avec tous les honneurs. On m'a tenu la porte et on m'a offert un rafraîchissement, le temps d'aller quérir le patron. Celui-ci m'a serré la main et m'a expliqué combien il appréciait la visite de clients comme moi et qu'il pouvait suspendre une réunion vu que c'était lui le patron. Il m'a parlé des placements, des taux d'intérêt, des obligations indexées sur le cours de mithril et d'autres choses auxquelles je n'ai rien compris. J'ai refusé le cigare. Quand je suis sorti, le sourire sincère et les bonnes manières des employés m'ont profondément touché.
Les temps ont bien changés. Cela fait bien longtemps que l'on ne m'a pas dit « Qu'est-ce que tu fais là, sale n'elfe ? On ne prête pas aux indigents ici. Sors et ne vole rien, je t'ai à l'oeil ! »



Jour du ragondin, mois de la pluie
Mes affaires sont prêtes et j'ai hâte de partir. Des pèlerins, rencontrés au temple, m'ont décrit une vallée, située tout au nord du continent, où la nature serait en toutes choses disproportionnée. Je pense bien qu'ils exagéraient quelque peu en évoquant des yétis et des gazelles géantes. Je n'aurai pas dû ouvrir la bouteille de Clos des Elfes 65 trop tôt... Je doute de l'existence des plantes carnivores ayant deux ou trois fois la taille d'un homme. Et ces sources chaudes ? Affabulations d'ivrognes ? Il faut que j'aille constater sur place ! Ma curiosité est piquée, une fois de plus !
Je ferai un crochet par la ville de Dion. Mes fournisseurs préférés y tiennent leur échoppe et j'y connais quelques très bons musiciens.



Jour des cendres, mois de la pluie
Qu' Eva me pardonne. Je joue de malchance... L'auberge où j'ai retenu une chambre pour quelques jours a été littéralement envahie par une meute de nains enragés. Leurs braillements, qu'ils osent appeler couplets et refrains, m'insupportent jusque tard dans la nuit. Et je ne parle même pas de leur façon de vous bousculer ou de vous marcher sur les pieds sans la moindre tentative pour s'excuser.
Il va vraiment falloir que j'aie une explication avec ces rustres.



Jour des grelots, mois de la pluie
J'ai pu m'entretenir avec cette peste de rouquine à couettes qui leur tient lieu de chef. Elle m'a montré sa bourse et ma pire crainte a été confirmée. Ils vont occuper l'auberge encore plusieurs jours.
J'ai pu soutiré quelques information à la gamine. Il ne s'agit pas d'une bande de barbares acculée à la retraite par une armée victorieuse, comme je le supposais d'abord, mais d'une petite caravane de commerçants. Ils seraient dans le négoce des épices et viendraient s'approvisionner auprès des fermes de la région avant de retourner vers leur froid pays.
Je suis allé me recueillir au temple. Mais la Déesse semble rester sourde à mes suppliques. Je vais devoir seul trouver un remède à ce fléau.



Jour du faucon, mois de la pluie
Ce matin, j'ai murmuré à l'oreille d'une de ces misérables petites créatures vénales que j'avais bêtement égaré une bourse pleine de pièces d'or quelque-part près du potager de l'auberge et que je renonçais à la récupérer. Ha ha, le triomphe de l'intelligence sur la bêtise ! J'ai enfin pu jouir de quelques heures de tranquillité. Quel calme, quelle paix, quel silence ! J'allais sortir quand la troupe à fait de nouveau irruption dans la salle commune et a lourdement insisté pour que je me joigne à la célébration de leur trouvaille. J'en ai profité pour leur demander quand ils comptaient s'en aller.
Eva doit être très fâchée à mon égard car une sorte de vieux ronchon à nez d'alcoolique m'a expliqué que les routes étaient infestées de goblins et qu'ils allaient devoir séjourner ici plus longtemps que prévu. Ils venaient justement de mettre la main sur un petit tas de pièces d'or qui pouvait leur assurer le gîte pendant une semaine ou deux. Je suis désespéré.



Jour de la musaraigne, mois de la pluie
Mon baluchon est prêt. J'ai enfilé ma lourde armure qui grince à chacun de mes pas. Je m'en vais.
Et les nains aussi, ils s'en vont. Ils ont chargé leurs petits poneys presque autant qu'eux-mêmes. Je pars avec eux. Je suis arrivé à un accord : je leur ouvre la route contre un petit tonnelet de cette bière dont ils ont le secret et dont je me moque complètement. Ils ont tout de suite accepté ma proposition, me remerciant et m'acclamant avec force tapes dans le dos et gesticulations bruyantes et déplacées... Ma licorne mettra facilement en déroute les goblins que nous risquons de rencontrer. Elle a déjà écharpé des créatures bien plus féroces. Et après bon vent ! Au plaisir de ne plus jamais vous revoir !



Jour du saule, mois de la pluie
Nous avançons à la queue leu leu. J'ouvre la marche, une licorne blanche à mes côtés. Les nains sont sur leur garde, la hache à portée de la main, l'oeil aux aguets et pour une fois, ils font preuve de discrétion. Je me souviendrais toujours de leur yeux, ronds comme des soucoupes, quand j'ai invoqué la créature qui nous protège. Je crois qu'ils n'en avaient jamais vu. Et quand ils ont aperçu ma réserve de cristaux, plus d'une mâchoire barbue s'est décrochée d'étonnement et d'envie.
Nous avons dû repousser quelques assauts de peu d'envergure. Nos assaillants fuyant sans demander leur reste quand la licorne commençait à décimer leurs rangs. Bientôt nous auront atteint les marches et pourrons nous quitter.
Ce soir, autour du feu de camp, les nains ont conté des légendes de leur peuple. Comment leur Dieu leur insuffla le désir des choses brillantes. Ils ont évoqué leur pays éternellement enneigé, les mines qu'ils y ont creusées, le fer, l'or et le mithril qu'ils convoitent tant. Ils ont utilisé des mots que je ne connaissais pas pour évoquer l'éclat ou la couleur d'une gemme. Ils m'ont expliqué la fierté de concevoir et fabriquer des chefs-d'oeuvres. Ils ont essayé de me convaincre que dans le coeur de certains démons est niché une pierre magique, que certaines glandes enfouies dans les entrailles de certains animaux sont des élixirs puissants et que la magie de créatures anciennes peut être récupérée et utilisée après leur mort.



Jour du jonc, mois de la pluie
Je crois que je me suis complètement trompé sur le compte de mes camarades à petite taille. Leur culture est beaucoup plus étendue que je ne le supposais au premier abord. Leurs manières rustres cachent souvent une réelle sensibilité et la force de leur amitié est inversement proportionnelle à leur taille. Leur talent est très grand et ils connaissent de nombreux secrets que peu soupçonnent.
J'ai décidé de rester parmi eux encore un petit moment et de les suivre dans leur voyage en espérant qu'ils veuillent bien m'instruire.
Eva soit remerciée.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 22/11/2007 18:32:24    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Amis Tranchants Index du Forum -> Admins & Modos -> Archives -> Lineage 2 -> BackGround Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Texno x0.3 © theme by Larme D'Ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com